Suivre

Des présidences Chirac à Sarkozy, et des ministères Alliot-Marie à Morin, la Défense a d'abord penché pour les logiciels libres, avant de se jeter dans les bras de Microsoft, montrent des documents révélés par Next INpact et pointés par l'April :

zdnet.fr/blogs/l-esprit-libre/

@aprilorg La personne responsable de ce revirement, c'est principalement Arnaud Coustillière. Les ministres de la défense n'ont jamais rien compris à l'informatique et encore moins à la cybersécurité.

@aprilorg Marc Mossé peut faire tous les accords qu'il veut, je pense que Coustillère est en droit d'accepter ou de refuser de les implémenter dans ses services. Ça peut arriver de faire une erreur, mais il assume ses choix et dit bien qu'il referait les mêmes.

@franckridel il ne s'agit pas de Marc Mossé : « Notre propre rappel chronologique sur la signature du contrat initial montrait que c'est le comité de pilotage, suite à une fiche écrite par son président Alain Dunaud, alors directeur adjoint de la DGSIC, qui a permis la signature du contrat initial avec Microsoft. ».

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon April

pouet.april.org est seulement un serveur du réseau